Accueil > TexLife > Paroles de Texiens : Ludovic !

Paroles de Texiens : Ludovic !

 3 min read

AUTEUR

zoe cadiou

DATE

octobre 14, 2021

CATEGORIES
PARTAGEZ !
ABONNEZ-VOUS :

Portrait de Ludovic, Architecte Technique Salesforce chez Texeï !

Peux-tu te présenter brièvement ? 

Je suis Ludovic, Architecte Technique Salesforce. 

 

Quel est ton parcours ?

Après un bac S, puis je suis allé dans une école d’ingénieur informatique qui s’appelle EPITECH. 

J’ai été embauché à la sortie de mes études dans un cabinet spécialisé dans Microsoft. C’est donc avec Microsoft que j’ai commencé dans le .net. 

Au bout de deux ans, j’ai découvert Salesforce lors d’un projet de migration d’un CRM vers ce logiciel.

Je suis resté un an et demi dans cette entreprise avant de rejoindre Deloitte. C’est là où je suis pleinement monté en compétences sur Salesforce. J’ai un peu découvert l’ensemble des CLOUD sur de gros projets tels que PMU et Toyota. J’y suis resté 3 ans avant de rejoindre Texeï.

J’ai rencontré Olivier Dagneaux en travaillant sur le projet PMU. On a travaillé 2 ans ensemble. Ils m’ont alors proposé de les rejoindre, et je me suis laissé convaincre. L’idée d’être embauché dans une petite entreprise après avoir connu une boîte immense, et l’agilité que cela représentait, m’a énormément attiré. Finalement, je suis le huitième Texien à être arrivé.

 

 

Qu’est-ce qui te passionne dans ton métier ?

C’est le fait de toujours découvrir des choses, des nouveautés en permanence, tant au niveau technologique qu’humain. Tu peux rencontrer énormément de monde dans pleins de projets et process différents. 

 

Tes trois outils préférés  : 

Ma machine à café. 

Gmail et Slack, dès qu’il y a des GIF ça me plaît. 

VS Code évidemment. 

 

Un lieu qui te définit :

Etretat, parce que le contraste falaises et la mer me fascine.  J’y ai passé beaucoup de vacances étant enfant.

 

Les compétences que tu souhaites acquérir dans les prochains mois. 

Je voulais parler espagnol pour notre séminaire, mais bon, c’est raté… 
Plus sérieusement, continuer dans l’acquisition de compétences diverses et variées notamment sur des sujets d’intégration Mulesoft (la plateforme d’intégration pour faire la passerelle entre Salesforce et d’autres interfaces). 

 

Quelque chose qui t’a rendu fier cette année : 

Un petit bébé. 

 

Ton prochain grand projet ?

Alors, je n’en ai pas forcément… ce serait de la continuité plutôt qu’un nouveau challenge. 

 

 

 

 

Leave A Comment